DSC01146
DSC00990
DSC01084
Le pont japonais
Façade_aux_roses
L'allée à Giverny
DSC00727
La_terrasse_à_l'ombre_(20_x_24_inches)
La porte verte 2
Les trois fauteuils
10_ L'ombre bleue
_La_fenêtre_ouverte_
 Bougainvilliers et ombres
_La_façade_aux_pommes
Fin d'AM
A terrace in the shade
IMG_1267
La nappe
La chaise
La place
La Corniche
Feuillages
Pichet et fleurs
Sous la tonnelle.
Bouquet et fenetre bleue.
Le velo devant la fenetre
Les cerises
Fenêtre à Arcachon.
Les pins
Les deux chaises
Julia
La table à l'ombre

Copyright 2017 Jean-Paul Courchia

Toute reproduction du contenu du site Jean-Paul Courchia sans accord préalable de notre part est strictement interdite.

Pour toute information ou demande à ce sujet, contactez nous.

© 2016 par Jean-Paul Courchia. Créé avec Wix.com 

Marseille, France, courchiajp@gmail.com

  • Instagram
Le pont japonais

Claude Monet a dit : « Je veux peindre l’air dans lequel se trouve le pont, la maison, le bateau. La beauté de l’air où ils sont, et ce n’est rien d’autre que l’impossible. » Cézanne aussi voulait peindre « l’air ». Monet dit que c’est impossible… Mais que faire une fois que l’on a été pris dans « l’air » de Giverny ? Que faire si ce n’est essayer de poser sur la toile tout ce que l’on a ressenti ?